Accueil Monde France

Affaire des «sans-dents»: Trierweiler révèle un SMS qui enfonce Hollande

Dans un livre publié ce mercredi, François Hollande revient sur cet épisode de son quinquennat.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Souvenez-vous. Début 2014, lors de sa rupture avec François Hollande, Valérie Trieweiler avait révélé une des phrases du quinquennat du président français. Le Président surnommerait les pauvres les « sans-dents ». C’est en tout cas ce qu’elle affirmait dans Merci pour ce moment, un pamphlet contre son ex-conjoint.

Alors qu’elle disait détenir la preuve de ce qu’elle avançait, ce n’est que ce mercredi qu’elle divulgue deux tweets citant un SMS, datant du 31 mai 2008 :

« Je suis avec ma copine Bernadette dans une grande manifestation dans son canton. Je lui ai fait un numéro de charme. Mais tu ne dois pas t’inquiéter. Dans son discours, elle a fait un lapsus formidable. Rire général, même chez les sans-dents. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs