Accueil Sports Cyclisme

Tom Boonen, un capitaine qui laissera des regrets

L’Anversois dispute sa dernière course arc-en-ciel.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Sports Temps de lecture: 4 min

Samedi, dans l’intimité d’une chambre luxueuse d’un gratte-ciel de Doha, Tom Boonen fêtera ses 36 printemps. La veille de son dernier championnat du monde. Dès l’annonce de la candidature émise par le Qatar, l’Anversois avait précisé qu’il s’agirait de sa dernière course. Avant de se raviser puisqu’il a choisi de poursuivre jusqu’à Roubaix. Dans son esprit, où tout a toujours été clair, les choses sont décidées. Dans son cœur, ce sera autre chose. Sous sa carcasse de déménageur, Boonen est un grand sentimental, plus particulièrement depuis un an, alors qu’il avait failli perdre la vie sur le bitume d’Abu Dhabi.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Cyclisme

Victor Campenaerts, l’électron libre

Le recordman de l’heure, vainqueur du Mémorial Scherens à Louvain, a remporté la première course d’un jour sa sa carrière. Il offre de précieux points UCI à son équipe Lotto.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs