10905068-002
10905067-002
PHOTONEWS_10904590-015
La bête donne ses dernières ruades.
Lors d’une visite imprévue, le vice-président de Trump a salué la garde nationale stationnée à Washington en vue de la cérémonie d’investiture de mercredi prochain.
Un précédent a conduit à la guerre de Sécession!
Les supporters de Trump n’en reviennent pas : ils sont dans le Capitole et ont stoppé la réunion des parlementaires.
Mike Pompeo, le chef de la diplomatie américaine.
Une note du FBI alerte que des groupes armés d'extrême droite prévoient de marcher sur les capitoles d’autres Etats ce week-end et jusqu’au jour de l’investiture de Joe Biden.
La chancelière allemande Angela Merkel accueille le président turc Recep Tayyip Erdogan lors du sommet sur la Libye à Berlin, Allemagne, le 19 janvier 2020.
RTX8LQ5Z
(FILE) USA GOVERNMENT TRUMP
Des militants trumpistes ont marché sur le Capitole. Une suprise? Avant même les élections, Trump avait pourtant annoncé la couleur, dans l’hypothèse où il ne serait pas réélu.
B9725741710Z.1_20210107181249_000+GN2HC2F71.2-0
US-politics-unrest-Capitol-police
Mike Pence et Donald Trump à la Maison-Blanche lors de la nuit de la défaite électorale, le 4 novembre dernier: une fin de parcours plus que chaotique...
Donald Trump haranguant ses partisans, mercredi à Washington, peu avant leur intrusion brutale à l’intérieur du Capitole: une personnalité qui peut se lire à livre ouvert, même si c’est souvent pour convoquer l’ébahissement total.
PHOTONEWS_10881931-131
USA-ELECTION_CONGRESS
57429942