Accueil Belgique

L’Hôtel des douanes ne logera pas les réfugiés

Le gouvernement a recalé la proposition de la plate-forme citoyenne.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 1 min

Des représentants du gouvernement fédéral, du secrétaire d’État Theo Francken, de la plate-forme citoyenne emmenée par Elodie Francart, ainsi que de la Ville de Bruxelles, ont visité ce matin l’Hôtel des douanes, un bâtiment de 8.000 m² sur le site Tour et Taxi à Bruxelles à la recherche, on le sait, d’un abri sûr pour les réfugiés qui campent dans le parc Maximilien.

Les représentants de Theo Francken et du gouvernement fédéral ont jugé que le bâtiment n’était pas suffisamment équipé, et que cela nécessitait des travaux trop lourds. C’est la plate-forme citoyenne, en accord avec la Ville de Bruxelles, qui avait proposé d’investir cet immeuble inoccupé, jugeant – c’est toujours le cas – que c’est là une alternative tout à fait praticable au parc Maximilien.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs