Coronavirus: la double peine des civils fuyant les violences

Comment faire respecter les règles de distanciation dans les camps où s’entassent les Rohingyas
?
Vladimir Poutine, mardi devant la Douma, à Moscou
: le président russe a ouvertla voie à son maintien à la présidence après la fin de son actuel mandat.
200309-99-248178_dpai.jpg
Suite au changement climatique, qui frappe encore plus les régions polaires, le port de Kirkenes est de moins en moins pris par les glaces en hiver.
Vladimir Poutine et Recep Tayyip Erdogan affichaient des mines graves, jeudi à Moscou, au moment de présenter l’accord qu’ils avaient conclu au terme de très longues discussions.
Atmeh, nord-ouest de la Syrie, à la frontière turque close. Les réfugiés s’y entassent...
Un convoi militaire turc non loin d’Idlib
: le président Erdogan a lancé son opération «
Bouclier de printemps
» sur le territoire syrien.
L’Otan offre un soutien… verbal à l’allié turc
En manque d’alliés dans le bourbier d’Idlib, le président Recep Tayyip Erdogan, qui assurait pourtant jeudi que la situation «
tournait en faveur
» d’Ankara, semble en réalité dos au mur.
d-20200207-3YQUEH 2020-02-07 18:14:13
BelgaImage
Vladimir Poutine entend se maintenir au sommet au-delà de 2024. Et sa chute de popularité l’a poussé à agir...
TURKEY-POLITICS
Le président Erdogan
: «
Désormais, nous ne fermerons plus plus les yeux sur le fanatisme, la trahison, les provocations
!
»
A quelques kilomètres d’Idlib, des civils chargent leurs biens pour fuir après des semaines de combats.
Manifestation contre les réformes constitutionnelles, le 19 janvier dernier à Moscou
: l’opposition à Vladimir Poutine peine à créer une nouvelle dynamique...
A l’avant-plan, de gauche à droite
: Winston Churchill, Franklin D. Roosevelt et Joseph Staline.
François Fillon s’est mis en retrait de la politique. Mais il voulait son «
heure de vérité
», en direct, et les yeux dans les yeux des Français.
Le roi Philippe et la reine Mathilde, aux côtés du président polonais.
Moins offensif qu’attendu, le discours de Vladimir Poutine n’a pas fait mention de la Pologne et a en outre appelé les cinq membres permanents du Conseil de sécurité de l’ONU à «
défendre la paix
» et «
la civilisation
».
Le nouveau chef du gouvernement Mikhaïl Michoustine et Vladimir Poutine.