Afghanistan: les collèges et lycées rouvrent uniquement pour les garçons

Photo d’illustration.
Ben Eliott, coprésident du Parti conservateur britannique, est accusé d’avoir utilisé sa proximité avec le prince de Galles pour faire fructifier les affaires de sa société, qui offre toute la gamme de services aux super-riches.
L’ex-dirigeant soviétique, 90 ans aujourd’hui, ici dans sa résidence non loin de Moscou.
«Nous sommes dirigés par des gangsters sans morale et sans crupules», affirme Spike Lee.
Viktor Orbán lors d’un meeting du Fidesz, en avril 2018: une carrière politique bâtie sur une succession de manœuvres opportunistes.
ntonio Guterres, le secrétaire général de l’ONU – ici, avec Angela Merkel et Charles Michel – était l’invité du sommet.
SWITZERLAND RUSSIA USA DIPLOMACY
Joe Biden et Vladimir Poutine n’ont pas échnagé d’invitations respectives, à l’issue de leur entretien.
Josep Borrell a présenté son plan, élaboré par ses services et la Commission européenne, au moment où le président américain se mettait à table avec son homologue russe, à Genève.
USA-RUSSIA_SUMMIT-GENEVA
Joe Biden a martelé son message aux alliés européens - ici, Ursula von der Leyen et Charles Michel - pour faire front commun contre les ambitions hégémoniques de la Chine.
Joe Biden est arrivé mardi après-midi à Genève, confiant et souriant.
Vladimir Poutine ne s’attend à aucune percée, ce mercredi, lors de son entretien avec Joe Biden à Genève.
Le président des Etats-Unis Joe Biden (ici avec Jens Stoltenberg, le secrétaire général de l’Otan) a salué «un jour incroyablement productif».
Dans le parti de Benjamin Netanyahou, le Likoud, on pense déjà à l’après.
Des équipes de désinfection dans une gare à Moscou.
BELGIUM NATO SUMMIT
Vladimir Poutine.
Vladimir Poutine avant la finale de la Coupe du monde de football, le 15 juillet 2018 à Moscou: une apothéose pour le chef du Kremlin, à l’issue d’un tournoi rondement mené.
L’heure n’est plus aux franches poignées de main entre le président chinois Xi Jinping et son homologue américain Joe Biden, comme lors de leur rencontre en février 2012 à Washington, alors qu’ils occupaient chacun la vice-présidence de leur pays.
«Quand l’Etat vit de corruption, les anti-corruption sont des extrémistes», a ironisé Alexeï Navalny - ici, lors d’une audience devant un tribunal de Moscou, le 20 février dernier.