Accueil Sports Cyclisme

Johan Museeuw: «Tom Boonen va sortir en beauté»

Johan Museeuw au sprint.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

«  Tom Boonen qui met un point final sur le Vélodrome de Roubaix, avec le maillot arc-en-ciel sur les épaules : le moment et le symbole seraient superbes…  » Johan Museeuw se projette au printemps prochain, le regard évasif, un brin nostalgique. Le temps file. Ce jeune coureur campinois qui avait, dès 2004, pris son relais dans le cœur des supporters et dans les palmarès s’apprête, déjà, à tirer sa révérence. Le temps galope. Il y a 20 ans déjà, Johan Museeuw devenait champion du monde sur le difficile circuit de Lugano. «  Quel souvenir ! (pause) Mentalement, j’étais pourtant dans un moment difficile. En 1996, j’avais certes gagné Paris-Roubaix, le championnat de Belgique et la Coupe du monde, mais je me demandais vraiment à quoi ressemblait ma vie... L’année avait été très longue, avec trois semaines à Atlanta pour les JO, en plus des classiques et du Tour. Avion, hôtel, vélo, j’avais un peu le spleen.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Cyclisme

Victor Campenaerts, l’électron libre

Le recordman de l’heure, vainqueur du Mémorial Scherens à Louvain, a remporté la première course d’un jour sa sa carrière. Il offre de précieux points UCI à son équipe Lotto.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs