Accueil Belgique

Les directeurs d’école du réseau libre veulent passer à l’action

Les chefs d’école du réseau libre réclament du temps pour leurs missions pédagogiques

Article réservé aux abonnés
Chef du service Société Temps de lecture: 3 min

Ils sont plus de 1.100. Mille cent vingt-trois précisément à tenir chacun à bout de bras une école fondamentale ou secondaire du réseau libre en Fédération Wallonie-Bruxelles. Et à réclamer une prise en compte de leurs difficultés. Après la sensibilisation (du nouveau gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles) voici venu le temps de l’action. « C’est que, voyez-vous, assure Stéphane Vreux, président du collège des directeurs du libre, nous avons l’impression d’être écoutés mais certainement pas d’être entendus. Nous exigeons des décisions désormais. »

Sur quels points précis ? « Nous voulons de l’aide administrative et éducative, nous voulons un salaire juste et relevé à la hauteur de nos responsabilités et nous voulons que nos fins de carrière soient, à tout le moins, statutairement identiques à celles des enseignants que nous dirigeons. »

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs