Accueil Monde

Sigrid Kaag: «Dans la crise des réfugiés, l’Europe ne doit pas oublier le Liban»

De passage à Bruxelles, la coordinatrice spéciale pour le Liban aux Nations unies explique le poids que les réfugiés font peser sur la société libanaise. Sigrid Kaag plaide pour une solution politique en Syrie et une aide économique au Liban.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 3 min

Et le Liban ? Dans la crise internationale des réfugiés, il est assez rarement fait état du pays du Cèdre. Pourtant celui-ci accueille plus que son lot de réfugiés venus du grand voisin syrien. Nous avons rencontré la diplomate néerlandaise Sigrid Kaag, qui occupe depuis six mois les fonctions de coordinatrice spéciale pour le Liban aux Nations unies.

Pourquoi un tel bureau onusien existe-t-il ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs