Accueil

Comment Orlando s’est débarrassée de son ancien hôtel de ville sans se ruiner

Douze journalistes de six pays européens différents sillonnent l’Amérique avant les élections. La bâtiment explose au début du troisième opus de la saga « L’Arme fatale ». La ville a même reçu 50’000 dollars.

- Temps de lecture: 2 min

Dans le centre de la Floride, Orlando jouit de la réputation d’être une des municipalités américaines administrées de manière particulièrement rusée. Une énorme explosion survenue il y a 25 ans, lorsque l’ancien hôtel de ville a été rasé et un film d’action est devenu un block-buster, y a notamment contribué.

L’histoire commence en juillet 1991 : le nouvel hôtel de ville postmoderne a été achevé, mais à seulement trois mètres de là environ trônait l’ancien « City Hall », un bâtiment laid en forme de boîte.

La ville devait s’attendre à une démolition, mais son coût a inquiété les responsables. Le producteur de films local Ross Testagrossa a alors pris le téléphone et appelé des grands d’Hollywood. Cela a porté ses fruits : Joel Silver, producteur de L’Arme fatale, était à la recherche d’un bâtiment qu’il pouvait faire exploser. Ainsi, dans la scène d’ouverture du troisième épisode du blockbuster, on voit les deux flics de Los Angeles d’habitude si cools, Roger Murtaugh (Danny Glover) et Martin Riggs (Mel Gibson), sortir en courant de l’ancien hôtel de ville dans la panique la plus totale, alors que le bâtiment disparaît derrière eux dans une énorme explosion (voir ci-dessous). L’église presbytérienne d’Orlando est également visible dans le film. Cela n’a pas dérangé le cinéaste, bien que la saga se déroule bien à Los Angeles.

Le nouvel hôtel de ville de d'Orlando. © Ansgar Graw
Le nouvel hôtel de ville de d'Orlando. © Ansgar Graw -

Le troisième opus a été le plus grand succès de toute la série L’Arme fatale. Orlando n’a rien eu à payer pour l’explosion le 24 octobre 1991, mais a encaissé 50 000 dollars. De même, en visionnant d’anciens enregistrements vidéo, on pourrait être étonné d’apprendre que le nouvel hôtel de ville directement adjacent n’a pas été endommagé par l’explosion. D’ailleurs, lors de l’effondrement du bâtiment, on peut entendre un énorme cri animal – les ingénieurs du son ont monté sur le fond sonore une scène de King Kong.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs