Accueil Sports Cyclisme

Peter Sagan, tous les rêves sont en lui

A l’impossible, Peter Sagan s’est donc tenu ! Champion unique et atypique, le Slovaque a reconduit son titre mondial, dans le désert du Qatar. Dès 2017, il élargira encore le champ de ses conquêtes.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Tom Boonen lui a vigoureusement tapé dans la main alors que la décélération d’un sprint royal n’était même pas terminée. Mark Cavendish, pas forcément beau joueur les soirs de défaite, y est allé d’un compliment, malgré une déception patente sur un visage bougon. Peter Sagan est un des coureurs les plus appréciés du peloton, un champion atypique, rock’n’roll, facétieux. Mais il y a belle lurette que personne ne le prend plus pour un clown et respecte le talent polymorphe de ce champion inclassable. Unique et précieux, parce qu’il parle à tous les publics, même ceux qui savent à peine qu’un Mondial de cyclisme se disputait pour la première fois de l’histoire dans le golfe arabique, il a la force d’un ours. La vitesse et l’agilité d’un félin. La voracité d’un loup. La ruse d’un renard. Mais il est surtout le roi du monde.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Cyclisme

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs