Accueil Monde

À Mossoul, vers «la plus grande opération humanitaire dans le monde»?

L’ONU craint le déplacement massif de civils, alors que la coalition internationale a commencé la bataille pour reprendre Mossoul au groupe État islamique.

Article réservé aux abonnés

Invalid Scald ID.

Temps de lecture: 2 min

Rassurer les civils de Mossoul. Par tous les moyens. L’armée irakienne a largué par les airs des milliers de tracts sur la ville encerclée, pour donner des consignes de sécurité aux habitants ; le Premier ministre irakien a donné des gages à cette ville sunnite, jurant que seules l’armée et la police entreraient dans Mossoul. Comprendre : pas ces milices chiites accusées de tortures et de rapines après la libération de plusieurs villes du joug de l’« État islamique ».

Des précautions qui ne devraient pas suffire à calmer les velléités de fuite de milliers de Mossouliens. Un déplacement massif de la population pourrait débuter d’ici une semaine, s’est alarmée l’Organisation des nations unies (ONU) lundi, quelques heures après l’annonce du début de l’opération. La reconquête de Mossoul fait craindre un désastre humanitaire pour les quelque 1,5 million d’habitants qui vivent encore dans cette ville du nord du pays.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs