Accueil Économie

Le patron de Lufthansa veut rassurer les actionnaires belges

En visite à Bruxelles, Carsten Spohr a rencontré les actionnaires de Brussels Airlines, la compagnie belge que veut racheter Lufthansa. Un réunion « constructive », dit-on, marquée par la volonté de trouver un « accord acceptable » dans les semaines à venir.

Article réservé aux abonnés

Invalid Scald ID.

Journaliste au service Economie Temps de lecture: 2 min

Une réunion «  constructive  ». C’est en ces termes que les actionnaires, via SN Airholding, de la compagnie aérienne Brussels Airlines ont résumé la rencontre, ce lundi soir à Bruxelles, avec Carsten Spohr, le patron de Lufthansa. Ce dernier était attendu de pied ferme dans la capitale à la suite de l’annonce par le groupe allemand, le 28 septembre dernier, de sa volonté de faire main basse sur les 55 % du capital de la compagnie aérienne belge qu’il ne détenait pas encore. Et ce, conformément aux accords précédemment passés entre les parties, mais pour un prix contesté par de nombreux actionnaires qui s’insurgent du montant de 2,6 millions d’euros proposé par les Allemands.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Économie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs