Accueil Monde

Les contrôles frontaliers changeront-ils la route des réfugiés?

La Hongrie se barricade; l’Autriche et l’Allemagne font volontairement ralentir les entrées à leurs frontières… Quelle route les migrants vont-ils emprunter?

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 5 min

Dimanche soir, l’Allemagne a ouvert le bal des contrôles frontaliers. Elle les a restauré, mais à sa frontière avec l’Autriche uniquement. L’objectif de la manœuvre n’est pas de fermer la frontière aux demandeurs d’asile, ont précisé les autorités allemandes. Il s’agit plutôt de canaliser le flot de réfugiés qui ne cesse d’entrer dans le pays depuis la fin du mois d’août, et surtout depuis la semaine dernière.

Effectivement, début septembre, la Hongrie, l’Autriche et l’Allemagne ont collaboré pour faciliter le trajet des réfugiés depuis la Hongrie jusqu’en Allemagne (le pays qu’ils souhaitent généralement rejoindre). Des trajets en train ont été organisés entre Budapest, Vienne et Munich, qui ont considérablement accéléré les arrivées de réfugiés en Allemagne.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Salman Rushdie: un symbole poignardé

Le célèbre écrivain d’origine indienne a subi une agression au couteau à New York. Depuis 33 ans, sa dimension littéraire a été occultée par une vision réductrice d’une œuvre ample et généreuse.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs