Accueil Monde

Willy Claes: «Merkel a été surprise par le fossé entre l’est et l’ouest»

L’ancien secrétaire général de l’Otan est très pessimiste sur l’avenir de l’Europe à vingt-huit. Quant à la perspective d’une intervention militaire en Syrie, il crie casse-cou !

Article réservé aux abonnés
Chef du service Forum Temps de lecture: 5 min

Après s’être engagé à recevoir 800.000 migrants sur son territoire, l’Allemagne, complètement dépassée par les événements, a annoncé ce week-end la fermeture de sa frontière avec l’Autriche et le déploiement de milliers de policiers pour la maintenir hermétique, portant au passage un méchant coup à cette « Europe sans frontière » qui faisait la fierté de 500 millions d’habitants…

« Qui veut faire l’ange fait la bête ». L’aphorisme de Blaise Pascal aurait-il trouvé une nouvelle illustration du côté de Berlin ce week-end ? Nous avons interrogé l’ex-ministre et secrétaire général de l’Otan (1994-1995), Willy Claes.

Angela Merkel a-t-elle géré la crise des migrants de manière trop émotive ?

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs