Accueil Économie

La Wallonie bloque le Ceta: voici les scénarios possibles

Les ministres européens se réunissent ce mardi à Luxembourg pour discuter du Ceta. Une réunion pour permettre « d’expliquer où on en est », explique Didier Reynders.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Le Conseil extraordinaire des ministres européens chargés du Commerce convoqués ce mardi matin à Luxembourg a vu son ordre du jour modifié : la conclusion – la signature et l’application provisoire du Ceta – ne sera pas possible. En cause : le ministre belge compétent en la matière, Didier Reynders (MR), ne dispose toujours pas de l’indispensable feu vert de la région wallonne. Quels scénarios sont à présent envisagés ?

1. Ne pas tenir compte du veto wallon

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Stenuit Fernand, mardi 18 octobre 2016, 13:04

    Il est étonnant qu'un grand journal comme le"Soir" ne prenne pas parti dans ce conflit . Doit-il ménager les grosses multinationales ?? Tout le monde sait bien que signer le Ceta est mettre le doigt dans l'engrenage du Tafta qui est une copie du Ceta, et supprimera les intérets , et l'indépendance économiques des Etats au profit des grosses multinationales qui feront la loi. Vu les 4 lignes disponibles pour les commentaires , c'est à la presse d'informer .

Aussi en Économie

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs