Accueil Monde

L’Europe centrale fait capoter la répartition de 120.000 réfugiés

Les pays d’Europe centrale ont refusé la répartition de 120.000 réfugiés. Mais une majorité qualifiée permettra d’adopter le projet.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Monde Temps de lecture: 4 min

C’est un échec. Avec malgré tout la perspective d’atteindre le résultat escompté. Le conseil extraordinaire des ministres européens de l’lntérieur réuni lundi à Bruxelles n’est pas arrivé à un accord unanime sur un nouveau plan de répartition de 120.000 demandeurs d’asile, comme l’a proposé la semaine dernière la Commission européenne. L’objectif primordial et a minima de la réunion, assorti d’un certain espoir né des dernières tractations avant le conseil, devait consister à recueillir un consensus autour d’un « engagement politique » sur le principe de cette répartition. Tout le reste – c’est-à-dire beaucoup de mesures opérationnelles complémentaires – aurait ensuite fait l’objet de négociations jusqu’au prochain conseil, ordinaire celui-là, prévu les 8 et 9 octobre, où l’ensemble du plan aurait été formellement adopté.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs