Accueil Opinions

«Les vertus de l’échec»

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 2 min

Qu’ont en commun de Gaulle, Steve Jobs et Gainsbourg ? Dans son livre sur les « Vertus de l’échec », Charles Pépin répond : « Ils ont échoué avant de réussir ». S’agissant de de Gaulle : il « a enduré près de trente ans de déconvenues. Mais c’est à leur contact qu’il a affirmé son caractère. » Avant de mettre au point l’ampoule, Edison a subi échec sur échec. « Je n’ai pas échoué des milliers de fois. J’ai réussi des milliers de tentatives qui n’ont pas fonctionné. » Philosophe et écrivain, Pépin loue l’échec : « En France, échouer est mal perçu.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Opinions

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs