Boris Dilliès: «Une nouvelle expo 58»

Boris Dilliès. © Boris Dilliès
Boris Dilliès. © Boris Dilliès

Cinq projets pour (re)dynamiser Bruxelles ? Notre demande a été accueillie avec beaucoup d’enthousiasme par toutes les personnalités et responsables d’institutions bruxelloises. Certains s’y sont mis à deux, à trois, à trente pour plancher sur des idées audacieuses et ambitieuses. Plusieurs des contributions que vous lirez ont été écrites… à Tokyo, où certains de nos auteurs participaient à la visite d’État.

1 « Bruxelles sur Senne »

Bruxelles est l’une des rares, si la pas la seule métropole européenne qui profite aussi mal du cours d’eau qui la traverse. Sur la base du modèle de réhabilitation des Docklands de Londres, une alliance réussie entre pouvoirs publics et investisseurs privés, visons la métamorphose de la zone du canal, de ses berges et des parcelles attenantes, en un nouveau projet urbain qui s’affranchit de « l’urbanisme fonctionnaire ».

2 Un téléphérique pour une meilleure mobilité

Changer de mode et de mentalité mais également changer de dimension. La mise en place d'un téléphérique pour relier certaines zones moins bien desservies aujourd'hui, notamment le Canal. C'est concret, cela existe déjà dans plusieurs villes dans le monde.

3 Exposition universelle

Oeuvrer pour son retour après 58 ans, donnerait une nouvelle ambition pour Bruxelles, sa réalisation constituerait un formidable levier économique et une nouvelle fierté pour les Bruxellois. Il est déjà l'heure de préparer une candidature solide réunissant l'ensemble de nos entités.

4 Un Musée de l’Europe dans le Palais de Justice

Abrité au sein d’un bâtiment qui sacralise un projet architectural d’envergure, un musée qui retrace l’histoire de l’Europe et de la construction communautaire. Un pôle culturel et scientifique de réputation internationale dans le but de renforcer l’adossement de l’UE à sa capitale bruxelloise.

5 Big Bang institutionnel bruxellois

La Région bruxelloise dispose d’une population de 1,2 millions d’habitants, de 4 gouvernements, 89 parlementaires, 6 zones de police, plus de 150 Ministres-Présidents, Ministres, Secrétaires d’Etat, Bourgmestres, Echevins et Présidents de CPAS. Pour en finir avec la complexité, le manque de lisibilité, de compréhension des institutions, il faut ouvrir un débat pour une région svelte et performante sans nécessité de passer par une réforme constitutionnelle.

Sur le même sujet
Idées Bruxelles
 
 
À la Une du Soir.be

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous