Accueil Sports Football Ligue des Champions

Réforme de la Ligue des champions: voici ce qui attend la Belgique et les petites nations dès 2018

Les Ligues européennes, réunies sous la même bannière, veulent des garanties auprès de l’UEFA que la nouvelle réforme de la Ligue des Champions ne va pas coûter cher aux « petites » nations.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

À la suite d’une réforme de la Ligue des champions qui favoriserait les grands clubs, le nouveau président de l’UEFA, Aleksander Ceferin, a promis une aide financière pour les ligues de petite et de moyenne taille. L’ensemble des Ligues européennes (EPFL), réunies en assemblée générale vendredi à Zurich, veulent maintenant des garanties.

Un football européen à deux vitesses : voilà ce que l’EPFL, association des ligues de 25 pays européens, dénonce à la suite de la réforme de la Ligue des champions proposée par le nouveau patron de l’UEFA, Aleksander Ceferin.

Le Slovène qui a succédé à Michel Platini, assure que rien n’est encore figé s’agissant de cette réforme qui garantirait sur la période 2018/2021 quatre places en phase de poules de la Ligue des champions à l’Espagne, l’Angleterre, l’Allemagne et l’Italie, au nom de leurs bons résultats passés.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Ligue des Champions

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs