Accueil Belgique Politique

Face à la Wallonie, le Ceta cale encore une fois

Paul Magnette et la ministre canadienne du Commerce ne sont pas parvenus à un accord sur le traité de libre-échange.

Article réservé aux abonnés

Invalid Scald ID.

Temps de lecture: 5 min

Au bout de la dramatisation. Vendredi aux environs de 16 heures, après avoir pris l’air dans des jardins de l’Elysette aux couleurs de l’été indien, Chrystia Freeland s’est présentée face aux caméras pour annoncer la fin des négociations avec la Wallonie sur le traité Ceta : « Il semble évident que l’Union européenne n’est pas capable d’avoir maintenant un accord international, même avec un pays qui a des valeurs aussi européennes que le Canada. »

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Crutzen Jean-philippe, samedi 22 octobre 2016, 8:17

    J'aimerais que vous expliquiez l'utilisation du terme "irrédentisme" dans la phrase suivante : Le Premier ministre a bien essayé « d’expliquer » l’irrédentisme wallon à ses homologues réunis... Merci

Aussi en Politique

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs