Accueil Sports Sports moteurs Formule 1

Didier Theys: «La dernière vedette américaine en F1, c’est Mario Andretti!»

Résident américain depuis plus de 30 ans, Didier Theys explique que le GP des Amériques n’attire même plus les Mexicains à Austin. Nico Rosberg et Lewis Hamilton vont y poursuivre leur duel, dimanche, à partir de 21 heures.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Sports Temps de lecture: 5 min

S’il ne garnit plus les palmarès des courses américaines depuis une petite dizaine d’années (2008), Didier Theys n’en reste pas moins omniprésent dans le monde de la course made in USA… « J’ai plusieurs casquettes », sourit le tout juste sexagénaire originaire de Nivelles, et qui reste très attaché à sa Belgique natale malgré plus de 30 années passées outre-Atlantique. «  Sous contrat Ferrari North America (entité rattachée au département Racing de Ferrari, en dehors de la F1), je suis à la fois ambassadeur de la marque, coach des pilotes et commissaire sportif dans le “Ferrari Challenge” notamment. Je suis également ambassadeur pour Michelin ainsi que pour mon ancien sponsor Lista, ce qui m’occupe une cinquantaine de jours par an. Et enfin, je supervise les courses de l’IMSA (6, 12, 24 Heures) en tant que commissaire sportif. Bref, mon agenda reste bien rempli ! »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Formule 1

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs