Quand un attentat rassemble les démocrates et les républicains

© Clemens Wergin
© Clemens Wergin -

Daniel Ashley a beaucoup de choses à faire. Le nouveau bureau provisoire du Parti républicain à Hillsborough vient d’ouvrir ses portes, 100 mètres plus loin que l’ancien, qui a été complètement brûlé il y a une semaine après un attentat. Et le président du Parti républicain pour le comté d’Orange est constamment en train d’organiser quelque chose. Un camion de déménagement transportant de nouveaux bureaux qui ont été donnés s’arrête à l’instant devant la porte. Ashley, un homme aux cheveux blancs, sort pour diriger les travailleurs. « Ils ont l’air beaucoup mieux que les anciens qui ont été brûlés », commente un bénévole.

Créez votre compte Le Soir pour continuer à lire les articles gratuits en illimité

*En validant ce formulaire, vous acceptez que Le Soir traite vos données à caractère personnel pour les finalités suivantes : création et gestion de votre compte. Ces données seront également utilisées en fonction des options choisies à des fins de marketing et de ciblage publicitaire. Vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de limitation, de suppression, d’opposition, de rectification et de portabilité des données personnelles vous concernant. Pour de plus amples informations, consultez notre Politique de protection de la vie privée.

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous