Accueil Monde Union européenne

La Belgique devra dire lundi soir si elle signe ou non le Ceta

Charles Michel devra remettre sa réponse à Donald Tusk.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Monde Temps de lecture: 2 min

Les sommets de l’UE avec d’autres États ou partenaires internationaux étant sous la responsabilité du président du Conseil européen, c’est à Donald Tusk qu’il revient in fine de décider, avec son partenaire canadien le Premier ministre Justin Trudeau, si le sommet EU-Canada prévu pour ce jeudi à Bruxelles pour signer l’accord de libre-échange Ceta aura bien lieu.

Afin d’en décider, une source européenne a expliqué au Soir que Donald Tusk s’est fixé jusqu’à lundi, en fin de journée, pour passer successivement trois coups de téléphone. Le premier sera pour Jean-Claude Juncker, le président de la Commission européenne, afin que ce dernier fasse part au président du Conseil le dernier état de son action et de ses informations des négociations avec la Belgique et la Région wallonne.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

7 Commentaires

  • Posté par Deloie Pierre, lundi 24 octobre 2016, 11:28

    Magnette résistera-t-il? Je le souhaite et lui apporte mon modeste soutien. Mais la pression est forte. Reste d'autres inquiétudes: Totalement inféodé à la Flandre, le MR n'incitera-t-il pas le Premier à signer? L'Europe, excentrée à droite, ne signera-t-elle pas malgré une défection mi-belge... D'autant plus que reste toujours le prétexte que la signature ne constitue qu'une première étape et non la finalisation du traité...

  • Posté par Stoquart Jacques, dimanche 23 octobre 2016, 21:22

    http://plus.lesoir.be/65337/article/2016-10-23/91-des-francophones-disent-non-la-societe-actuelle

  • Posté par Servais-serwir , dimanche 23 octobre 2016, 17:38

    Patton, fuck!

  • Posté par Meeus Roger, dimanche 23 octobre 2016, 17:18

    Ne pas plier, Magnette

  • Posté par Van Hollebeke John, dimanche 23 octobre 2016, 18:06

    Bien sûr. J'ose juste espérer que ce n'est pas politique. Mais jusqu'à présent je crois au bonhomme donc il faut le soutenir !

Plus de commentaires

Aussi en Union Européenne

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs