Accueil Société

82% des francophones prêts à changer les choses

Les femmes mais surtout les plus de 55 ans qui se montrent particulièrement volontaristes.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Forum Temps de lecture: 2 min

Si la société actuelle est arrivée au bout de sa logique, 82,2% des sondés se disent volontaristes et prêts à changer les choses. Mais comment ? D’emblée, ils privilégient leur propre action en se disant à 60% favorable à des démarches individuelles plutôt qu’aux collectivités (partis, associations, syndicats…) pour faire bouger les choses. C’est ce qu’il ressort du Futuromètre, une nouvelle enquête d’opinion née d’une collaboration entre le bureau d’études Aqrate, Le Soir et la RTBF.

Le Futuromètre, énumère dès lors des pistes de « bons comportements ». « Acheter de moins grandes quantités pour lutter contre le gaspillage alimentaire », « Acheter des produits locaux et de saison » « Acheter des produits via des circuits courts », etc. Autant de propositions qui fédèrent une large partie des sondés : les femmes à nouveau, mais surtout les plus de 55 ans qui se montrent ici particulièrement volontaristes.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs