Accueil Sports Athlétisme

Dopage: démission du vice-ministre russe des sports cité dans le rapport McLaren

Iouri Nagornykh avait déjà été suspendu au mois de juillet.

Article réservé aux abonnés

Invalid Scald ID.

Temps de lecture: 2 min

Le gouvernement russe a annoncé lundi la démission de Iouri Nagornykh, vice-ministre des Sports mis en cause dans le rapport McLaren de l’Agence mondiale antidopage (AMA) pour son rôle présumé dans le vaste scandale de dopage en Russie.

Iouri Nagornykh, déjà suspendu en juillet avec plusieurs autres responsables du ministère des Sports suite aux accusations avancées contre eux dans le rapport McLaren, « a été démis de ses fonctions à sa demande », a indiqué le Premier ministre Dmitri Medvedev dans un décret publié sur le site du gouvernement russe.

Cette démission intervient quelques jours après la promotion de l’ancien ministre des Sports Vitali Moutko, nommé vice-Premier ministre chargé du Sport alors qu’il est lui aussi mis en cause dans un rapport de l’AMA publié en juillet et malgré les appels internationaux à sa démission et la promesse russe de suspendre tous les responsables mis en cause dans le rapport McLaren.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Athlétisme

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs