Accueil La Une Économie

La justice ordonne à Franco Dragone de dévoiler tous les comptes de ses sociétés

Le tribunal de commerce de Mons a par ailleurs accordé un sursis de cinq mois à la société belge Productions du Dragon, actuellement sous le coup d’une procédure de réorganisation judiciaire.

Article réservé aux abonnés

Invalid Scald ID.

Temps de lecture: 2 min

Le tribunal du commerce de Mons a accordé lundi un sursis de cinq mois à la société belge du groupe Dragone, Productions du Dragon (PDD), actuellement sous le coup d’une procédure de réorganisation judiciaire (PRJ). Jusqu’au 25 mars, la société de Franco Dragone est ainsi protégée de ses créanciers.

Dévoiler les comptes de ses sociétés

Si un plan de redressement devait être présenté le 20 septembre dernier au tribunal du commerce montois, la société de Franco Dragone via ses conseils avait introduit une demande de changement d’objectif de la procédure, à savoir un transfert d’entreprise sous contrôle judiciaire. Le tribunal du commerce montois n’a pas statué sur le fond de cette demande mais a accordé un délai supplémentaire de cinq mois à la société afin qu’elle puisse présenter des comptes audités.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Économie

Voir plus d'articles

Le meilleur de l’actu

Inscrivez-vous aux newsletters

Je m'inscris

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs