Accueil La Une Économie

Groupe Dragone: «Mais où va l’argent?»

Le metteur en scène Franco Dragone ne pourra pas transférer les actifs de Productions du Dragon vers une autre société. Sa société en faillite devra bénéficier d’un redressement digne de ce nom.

Article réservé aux abonnés

Invalid Scald ID.

Journaliste au service Enquêtes Temps de lecture: 3 min

Journée noire pour les représentants de Franco Dragone, lundi au tribunal de commerce de Mons : sollicitant des magistrats, comme ils l’avaient déjà fait le 17 octobre, l’autorisation de transférer les actifs de Productions du Dragon vers une autre société du groupe, ils sont repartis bredouilles. Le tribunal les a au contraire enjoints à reprendre la procédure de réorganisation judiciaire (PRJ) entamée au mois d’avril dernier, à produire les comptes consolidés – et avalisés par un expert indépendant – du groupe pour le mois de février 2017 puis à la date du 25 mars, à produire un plan de redressement digne de ce nom. Le tout sous la supervision d’un réviseur d’entreprises mandaté par le tribunal.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Économie

Voir plus d'articles

Le meilleur de l’actu

Inscrivez-vous aux newsletters

Je m'inscris

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs