Accueil Sports Football

Ronaldo, en toute logique

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Etre cité dans la liste des 30 nominés est, pour beaucoup, une victoire en soi. Cette année, ce sont même 29 éléments qui devraient se contenter de ce plébiscite nominatif. Car avec une Ligue des champions et un Euro remportés avec le Real Madrid et le Portugal en 2016, ne pas céder le Graal du football européen aux mains de Cristiano Ronaldo (55 buts cette année) relèverait carrément de l’imposture. Derrière lui, Lionel Messi a comme d’habitude fait trembler les filets avec le Barça, remporté la Liga et disputé une finale de Copa America avec l’Argentine, perdue contre le Chili. Il devrait trouver sa place sur le podium. Tout comme Antoine Griezmann, finaliste de la Ligue des Champions et de l’Euro avec l’Atlético Madrid et la France. A moins que Gareth Bale, demi-finaliste du championnat d’Europe avec le « petit » pays de Galles, ou Neymar, vainqueur des Jeux olympiques avec le Brésil, ne parviennent à se hisser sur l’une de ces deux marches.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Football

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs