Accueil Société

Demain, les secrets d’Etat seront encore mieux gardés

La Sûreté de l’Etat veut récupérer toutes ses archives pour éviter les fuites et leurs dégradations. Des archivistes y voient une forme de censure.

Article réservé aux abonnés

Invalid Scald ID.

Journaliste au service Société Temps de lecture: 5 min

La Sûreté de l’Etat et les services de renseignements militaires (SGRS) seront bientôt autorisés à rapatrier tous les documents confidentiels que détiennent les administrations et les archives publiques dans leurs bâtiments sécurisés.

La commission Justice a en effet commencé vendredi l’examen d’un texte modifiant la loi organique du 30 novembre 1998 sur les services de renseignement et de sécurité. Un projet de loi dans lequel les missions et compétences des services de renseignements sont redéfinies.

Le texte prévoit en effet la possibilité pour la Sûreté et le SGRS de récupérer tout document classifié « afin de réduire le risque de voir ces pièces se retrouver dans d’autres archives ».

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs