Accueil Belgique Politique

«Retourne au Maroc»: le sort de Luk Van Biesen discuté en commission statutaire

Le député Open VLD a minimisé le caractère raciste de ses propos dans une interview récente.

Article réservé aux abonnés

Invalid Scald ID.

Temps de lecture: 1 min

Aura-t-il un avertissement, un blâme, une suspension, voire une exclusion du parti ? Le député VLD Luk Van Biesen, impliqué dans la polémique du « Retourne au Maroc » à l’occasion de la rentrée parlementaire, va être convoqué par la commission statutaire de son parti.

La présidente Gwendolyn Rutten est loin d’avoir apprécié l’incident ainsi que les déclarations du député dans la presse ce week-end, où il niait à nouveau le caractère raciste de ses propos.« Notre parti a des principes. Un libéral ne peut jamais être raciste », a souligné l’une des figures du parti, Herman De Croo.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs