Accueil Monde Union européenne

Le Royaume désuni face au Brexit

Theresa May n’a pas l’intention d’associer Ecosse, Irlande-du-Nord et Pays de Galles aux négociations avec l’Europe. Et du côté écossais, ça grince.

Article réservé aux abonnés

Invalid Scald ID.

Temps de lecture: 3 min

Theresa May peut-elle faire d’une pierre deux coups ? Négocier la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne et mettre fin à l’union entre les quatre nations britanniques ? La première ministre n’a pas pour ambition de faire voler en éclats le Royaume-Uni. A l’inverse, elle n’a pas non plus la volonté d’associer étroitement l’Ecosse, l’Irlande-du-Nord et le Pays de Galles aux négociations concernant le Brexit. Conséquence : le pays semble se diriger tout droit vers une crise constitutionnelle de grande ampleur.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Union Européenne

Vaccins anti-covid: «Le fossé est trop grand, nous devons faire mieux, ensemble, rapidement. Mais comment?»

La réunion ministérielle entre l’UE et l’Union africaine, tenue mardi à Kigali, n’a pas permis de rapprocher les points de vue sur le front de l’inégalité criante pour l’accès aux vaccins contre le covid. Le partage est « beaucoup trop lent, beaucoup trop désorganisé », reconnaît Sophie Wilmès. Les Européens refusent toujours la levée des brevets.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs