Accueil Monde Union européenne

Magnette sur le Ceta: «En cas de nouvel ultimatum, nous cesserons les négociations»

Une nouvelle réunion de concertation intrabelge se déroule actuellement au Palais d’Egmont pour discuter de l’accord commercial UE-Canada.

Article réservé aux abonnés

Invalid Scald ID.

Temps de lecture: 2 min

Une nouvelle réunion de concertation intrabelge se déroule actuellement au Palais d’Egmont pour discuter de l’accord commercial UE-Canada (Ceta).

Tous les ministres-présidents des entités fédérées étaient présents à la réunion, de même que le ministre des Affaires étrangères, le représentant permanent de la Belgique auprès de l’Union européenne et le conseiller diplomatique du Premier ministre.

Vers 21h, les discussions ont repris après une courte pause. Elles devraient se prolonger jusque tard dans la soirée.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Stassart Guy, mardi 25 octobre 2016, 19:01

    Voici comment se faire de la publicité pour lui et le P$ sans bourse déliée et en mentant au peuple

  • Posté par Monsieur Alain, mardi 25 octobre 2016, 20:27

    Je me permets de souligner que PERSONNE ne conteste les problèmes soulignés par Mr Magnette. Ceux qui contestent sa position le fonds au nom des sacro saintes lois du marchés, seules à encore compter de nos jours. Quant à l'aspect politique, il est très étrange de voir le MR supporter le CETA alors qu'il foule au pieds ses propres valeurs et principes de sa création.

  • Posté par Monsieur Alain, mardi 25 octobre 2016, 18:11

    Monsieur Magnette, vous voilà devenu le 1er européen d'une "nouvelle ère". Expliquez et expliquez encore les raisons de votre refus. Plaidez et plaidez encore pour le maintien d'une justice publique et non pas privée au-dessus des Etats et de leurs populations. Ferraillez et ferraillez encore pour que seule la légitimité démocratique de nos élus guide notre "vivre ensemble". Je ne peux supporter d'être livré aux seuls intérêts privés de quelques uns.

Aussi en Union Européenne

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs