Accueil Techno

Ces applis mobiles qui cannibalisent le SMS

L’échange de messages textuels et d’images par smartphones, de plus en plus populaires, explique le lent mais inexorable déclin du trafic SMS. Les jeunes utilisateurs en seront peut-être un jour les fossoyeurs.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 4 min

Après avoir connu son âge d’or, le SMS serait-il en train de vivre une lente agonie ? Des chiffres récents le laissent penser. En 2014, pour la première fois de son histoire en Belgique, le « Short Message Service » a connu une baisse de 1,02 milliard de messages par rapport à 2013, soit un recul de 3,6 %, selon l’Institut belge des services postaux et des télécommunications (IBPT). Cette tendance a été particulièrement notable lors de la dernière Saint-Sylvestre, pic d’envoi de messages par le réseau GSM, vœux de nouvel an obligent. Entre le 31 décembre à 20 h et le 1er janvier à 8 h, Proximus a enregistré une baisse du trafic SMS de 13 % par rapport au réveillon précédent, Mobistar de 10 % et Base de 18 %. Ce dernier a aussi observé une dégringolade du nombre de SMS échangés lors des derniers festivals d’été. Les fêtards de Tomorrowland abonnés à Base ont envoyé 32 % de SMS de moins par rapport à l’édition 2014.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Techno

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs