Accueil Monde Union européenne

Un leader de l’AfD: «La majorité des migrants sont inutiles pour l’Allemagne»

Le dirigeant du parti AfD (Alternative pour l’Allemagne, à l’extrême droite) à Berlin considère 70 % des Syriens entrés dans le pays comme « analphabètes ». Entretien.

Article réservé aux abonnés

Invalid Scald ID.

Temps de lecture: 5 min

Jeans, pull à col roulé noir et veste en flanelle marron, les yeux clairs et un grand sourire : Georg Pazderski, le leader du parti Alternative für Deutschland (Alternative pour l’Allemagne) à Berlin, reçoit au siège de sa formation politique – située paradoxalement à quelques mètres seulement de la CDU de la chancelière Angela Merkel, à qui il est en train de prendre du terrain sur l’échiquier politique –, pour analyser la situation migratoire en Allemagne. Dans les grandes lignes : il faut verrouiller les frontières et donner la priorité au rapatriement des migrants dans leur pays d’origine, y compris les mineurs non accompagnés.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Union Européenne

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs