Accueil Belgique

A l’initiative de De Wever, des armes de guerre pour la police d’Anvers

La commune devrait voter l’achat d’armes et balles .300 Whisper. Ces armes de tueurs ne sont pas approuvées.

Article réservé aux abonnés
Grand reporter Temps de lecture: 4 min

Décidément, la N-VA souhaite convaincre ses administrés que le risque terroriste a ravalé le territoire belge au rang de zone de guerre. A l’initiative du bourgmestre d’Anvers Bart de Wever (N-VA) et avec la bénédiction des experts de sa zone de police, le conseil communal d’Anvers sera appelé à voter lundi l’achat de 27 armes de calibre .300 Whisper et des munitions adéquates pour un budget de – respectivement – 80.000 et 85.000 euros. Comme le relève la presse flamande, il s’agit d’armes de guerre, destinées aux équipes de réponse rapide (SRT), dont la police locale anversoise s’est dotée depuis ce 1er septembre.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs