Accueil Monde

Ceta: «Les Canadiens ne lâchent jamais!», déclare le chef de la diplomatie

Stéphane Dion, ministre des Affaires étrangères canadiennes, appelle de ses vœux un accord intrabelge avant ce jeudi.

Article réservé aux abonnés

Invalid Scald ID.

Temps de lecture: 2 min

Alors que le comité de concertation, chargé de trouver une position unanime sur l’accord de libre-échange entre Européens et Canadiens, a repris vers 21 heures, le ministre canadien des Affaires étrangères s’est exprimé sur TV5 Monde. Interrogé sur les dernières négociations intrabelges, Stéphane Dion, indique qu’il espère encore signer le Ceta ce jeudi. «  Je le souhaite pour les travailleurs canadiens, européens mais aussi pour le monde entier. Ce traité va prouver au monde qu’il est possible de faire du commerce global tout en préservant la capacité des gouvernements de réglementer pour l’environnement, pour les politiques sociales, la santé…  »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Hecq Jacky, jeudi 27 octobre 2016, 10:04

    Il y a deux ans, l'EU a délà rejeté une pétition critiquant le CETA et soutenue par 1 000 000 d'Européen. Et maintenant les Wallons sont accusés de bloquer l'accord. Est ce les Wallons qui "bloquent" ou l'EU qui (débloque) refuse d'entendre sa population et préfère jouer au dictateur ?

  • Posté par Wiesen Daniel, jeudi 27 octobre 2016, 0:53

    C'est typique d'un chien pitbull qui ne lâche jamais la victime de ses mâchoires !

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs