Accueil Monde

L’Obamacare, l’épine dans le pied de Clinton

Les Américains devront payer l’année prochaine en moyenne 25 % de plus pour les primes d’assurance souscrites dans le cadre de l’« Obamacare ». Des données officielles qui relancent la controverse sur cette réforme à deux semaines de la présidentielle. Et une brèche dans laquelle Donald Trump n’a pas manqué de s’engouffrer.

Article réservé aux abonnés

Invalid Scald ID.

Correspondant aux Etats-Unis Temps de lecture: 4 min

Le premier à lever le bouclier contre l’Obamacare s’appelle… Bill Clinton. Lors de sa plus récente gaffe en date, l’ancien président, et sans doute futur «   Premier homme  » à la Maison Blanche, a qualifié le régime de couverture santé universel de «  la chose la plus insensée du monde

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Vandeputte Dorothée, jeudi 27 octobre 2016, 12:58

    Je m'étonne du choix de la photo, puisque l'épine est bien dans le pied de Hillary, pas de Bill.... Ceci illustre bien qu'en journalisme, il fut se méfier des machines qui vous propose automatiquement des photos ....

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs