Accueil Monde

«Je suis si fatigué d’attendre»

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 6 min

Hamdou, 16 ans, est assis dans un grand jardin, entouré d’orangers et de citronniers, tandis qu’une villa de trois étages se dresse derrière lui. Quelques jeunes jouent au ping-pong. Hamdou est pâle, son visage joufflu semble encore celui d’un enfant. Ce Syrien vit depuis sept mois avec 23 autres adolescents dans ce foyer de protection de l’ONG Praksis situé à Mitilini, capitale de l’île de Lesbos. Il partage sa chambre, qui compte quatre lits doubles, avec sept autres jeunes. Les plafonds de cette villa néoclassique sont hauts, et deux ordinateurs ont été installés dans le salon. Les jeunes peuvent apprendre l’anglais et le grec, ils sont suivis par une psychologue, et reçoivent les conseils juridiques d’un avocat pour leur demande d’asile. Hamdou a eu de la chance.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Salman Rushdie: un symbole poignardé

Le célèbre écrivain d’origine indienne a subi une agression au couteau à New York. Depuis 33 ans, sa dimension littéraire a été occultée par une vision réductrice d’une œuvre ample et généreuse.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs