Accueil Monde

De la prison pour les réfugiés mineurs isolés en Grèce

Les établissements spécialisés sont débordés. Les autorités et les ONG font tout, dans des conditions difficiles, pour améliorer les conditions. Le deuxième volet de notre série de reportages exclusifs sur les migrants mineurs.

Article réservé aux abonnés

Invalid Scald ID.

Temps de lecture: 4 min

Lorsque Ahmed a posé le pied en Grèce, il s’est immédiatement senti en sécurité. Ce jeune Syrien de 17 ans s’attendait à tout sauf à se retrouver en prison. Et c’est pourtant ce qui s’est passé. À quelques pas de la frontière avec la Macédoine, près d’Idoméni, la police grecque l’a arrêté. Ils l’ont emmené dans un établissement pénitentiaire où il est resté en détention avec des adultes pendant 40 jours. « Un jour, je voulais regarder la télévision, comme les adultes. Tout à coup, les gardes m’ont pris et m’ont emmené dans une salle d’interrogatoire. Ils m’ont hurlé dessus, et m’ont frappé dans le dos. » Aujourd’hui encore, il ne sait toujours pas d’où pouvait bien venir cette sanction.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs