Accueil Techno

«La Trois, ce n’est pas le troisième choix»

Avec 1,7 % de parts de marché, La Trois fête ses cinq ans sur une bonne note. Il reste à attirer plus de téléspectateurs et convaincre le monde culturel de sa réelle plus-value.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Mercredi, la troisième chaîne de la RTBF fêtait ses cinq ans. Critiquée pour son côté trop pointu, ses audiences confidentielles et une offre composée de trop de rediffusions, La Trois proposera cette année une quinzaine de productions propres récurrentes et un catalogue de programmes culturels disponibles en ligne (lire par ailleurs). Emmanuel Tourpe, responsable de la programmation des chaînes de la RTBF et de l’offre VOD, se veut positif.

Cinq ans après sa naissance, La Trois a-t-elle trouvé sa place dans le paysage audiovisuel belge ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Techno

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs