Accueil Société Régions Bruxelles

Les Etats-Unis à la conquête de l’Ouest

Les Etats-Unis s’intéressent à l’achat du château Charle-Albert. Ils voudraient en faire la résidence de l’ambassadeur.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Bruxelles Temps de lecture: 2 min

Les Ferrero Rochers seront-ils bien présents dans les salons du château Charle-Albert ? C’est en tout cas la volonté des Etats-Unis qui se verraient bien acquérir le bien récemment rénové et situé juste en face de la future ambassade sur le site du siège historique d’Axa.

Construite en 1869 par l’architecte Albert Charle, la demeure est le témoin de l’architecture renaissance flamande. Elle fut notamment la résidence de l’ancien Premier ministre Paul Van Zeeland de 1933 à 1973. Après de nombreux changements de propriétaires, le château est totalement abandonné en 1981. Deux ans plus tard, il connaît son premier incendie. En 1988, le château est classé par la Région. En 1990, la société Codic rachète le bien en espérant pouvoir aménager 7.000 m2 de bureaux. Mais la commune s’y oppose car le lieu est trop proche d’une zone classée Natura 2000.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Bruxelles

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs