Accueil Belgique

Les Belges victimes d’actes terroristes à l’étranger seront aidés financièrement

L’aide financière du Fonds d’aide aux victimes était déjà prévue pour les actes terroristes et autres actes intentionnels de violence commis sur notre propre territoire.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Les Belges qui ont été victimes d’un acte terroriste à l’étranger pourront désormais prétendre à une aide financière via le Fonds d’aide aux victimes. L’attentat au Mali, l’attentat sur une plage en Tunisie et la catastrophe aérienne en Ukraine ne sont que quelques-uns des attentats survenus à l’étranger dont au moins un Belge est à déplorer parmi les victimes. L’arrêté royal que le Conseil des ministres a approuvé aujourd’hui établit le droit pour les victimes belges d’actes terroristes commis à l’étranger d’introduire également une demande d’aide financière, a annoncé le ministre de la Justice Koen Geens.

L’aide financière du Fonds d’aide aux victimes était déjà prévue pour les actes terroristes et autres actes intentionnels de violence commis sur notre propre territoire, mais le nouvel arrêté royal l’élargit maintenant aux attentats survenus à l’étranger.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs