Accueil Opinions Chroniques

Les journalistes flamands, cathos masqués?

Mais qu’est-ce qui prend la presse flamande, soudain unanimement empathique face aux réfugiés de guerre? La chronique de Béatrice Delvaux.

Article réservé aux abonnés
Editorialiste en chef Temps de lecture: 5 min

Mais qu’est-ce qui prend la presse flamande, soudain unanimement empathique face aux réfugiés de guerre ? Mais qu’est-ce qui prend les journaux du Nord d’être soudain unanimement si ouverts à la souffrance de ceux qui débarquent en Europe, se mettant quasi à genoux devant sainte Angela ? Cette question, c’est Rik Torfs, l’actuel recteur de la KUL et ex-sénateur CD&V, qui l’a posée le 7 septembre dernier, dans sa chronique hebdomadaire du Standaard. Déclenchant une réponse cinglante – et très intéressante – de Karel Verhoeven, le rédacteur en chef du quotidien.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Chroniques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs