Accueil Économie

Des actions restent possibles

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Concernant la volonté annoncée par le gouvernement de relever l’âge minimum de départ à la retraite du personnel roulant de la SNCB, le front commun syndical CGSP Cheminots/CSC-Transcom Budget a fait savoir vendredi qu’il voulait «  être associé aux négociations sur la pénibilité » et que « tous les débats (devaient) être menés au sein du comité national pension ». Si une initiative législative devait être prise hors de ce cadre, le front commun a annoncé qu’il mettrait en œuvre « son plan d’action », sans toutefois détailler celui-ci.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Économie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs