Accueil Belgique

Etudes de médecine: Jean-Claude Marcourt dénonce le «diktat» du fédéral

Il pointe aussi des exigences «stupides» du gouvernement fédéral.

Article réservé aux abonnés

Invalid Scald ID.

Temps de lecture: 1 min

Le ministre francophone de l’Enseignement supérieur Jean-Claude Marcourt (PS) explique samedi dans les colonnes de La Libre Belgique l’instauration d’un examen d’entrée à l’entame des études de médecine et en dentisterie par le «diktat» du fédéral et ses exigences «stupides». Celui qui est aussi ministre wallon de l’Economie revient également sur les négociations relatives au CETA dans cet entretien ainsi que dans un autre accordé parallèlement à L’Echo, estimant que le Premier ministre Charles Michel a été «le notaire de l’UE» pendant les discussions.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Roosemont Charles, samedi 29 octobre 2016, 11:43

    Heureusement,il y a Marcourt. Quelle chance!De pouvoir participer à toutes les escapades "royales" et quand même dire que tout ce qui vient du fédéral est de la m.....Chouette, J-C !!!Tout à la Région , surtout à Liège. Mais profitons quand même de ce que .Be nous offre ,pas vrai ....

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs