Accueil Culture

Boudu: «Ces gens bousillent la magie de notre métier»

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 3 min

Bonaventure Gacon, qui était cet été au Zomer van Antwerpen, fait partie de la nouvelle génération de clowns. Le cheveu hirsute, la barbe rousse, il compose un clown aussi acrobatique que physiquement puissant. Son regard sur les événements violents qui s’associent à l’image du clown exprime une profonde indignation.

De plus en plus d’actes de vandalisme sont commis par des êtres qui se déguisent en clowns. Qu’est-ce que cela vous inspire ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Culture

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs