Accueil Belgique

Nadine Pirotton: «Bernard Wesphael a intérêt à se calmer»

La sœur de Véronique Pirotton s’est exprimée pour la première fois depuis l’acquittement de Bernard Wesphael.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Quelques semaines après l’acquittement de Bernard Wesphael, Nadine Pirotton, la sœur de la victime, est revenue sur la décision de la Cour d’assises d’acquitter l’homme politique. « Le non a été horrible à entendre. Une fois que le président a dit non, la suite de ce qu’il a pu dire, je ne l’ai même pas entendue. Ça a été vraiment très difficile à accepter », a-t-elle confié.

Elle souligne également le comportement « indécent » de Bernard Wesphael depuis son acquittement. « Il se pavane à gauche et à droite, il essaie de reprendre des contacts. Il se promène dans le quartier de Victor (le fils de Véronique Pirotton, ndlr). Il veut faire des conférences de presse, il est indécent, il exagère. Il a intérêt à se calmer », a-t-elle déclaré.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Rouvroy A., dimanche 30 octobre 2016, 17:55

    N'est-ce pas plutôt à Madame Nadine Pirotton de se calmer ? Qu'elle n'accepte pas la décision de justice ne l'autorise pas - à mon point de vue - d'étaler publiquement ses états d'âme, se présentant en "censeur" - non autorisé - de la vie de Monsieur Wesphael. Et je précise - à toutes fins utiles - que je n'ai aucune attache ni lien avec ce Monsieur, que je ne connais que par presse interposée en raison des évènements qui le concernaient.

  • Posté par Delporte Henri, dimanche 30 octobre 2016, 11:13

    Je ne connais pas ce dossier et je respecte la décision de justice.Je peux comprendre la douleur de la famille mais elle devrait également respecter le jugement du jury populaire et ne pas épancher ses états d'âme.

  • Posté par Martin Danielle, dimanche 30 octobre 2016, 7:11

    Bonjour Madame, Je suis de tout cœur avec vous, moi non plus je ne sais pas accepté ce jugement mais il parait que l'on ne peux pas discuter sur un jury populaire. J'aurai accepté condamné mais libre avec des circonstances atténuantes. Je vous souhaite beaucoup de courage et de force ainsi que à Victor, j'irai peut être à Viemme je suis de Huy

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs