Accueil Sciences et santé

L’OMS s’attend à réduire de moitié son personnel actif contre le VIH

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

L’OMS s’attend à devoir couper de moitié sur 2016/2017 le nombre de ses collaborateurs actifs contre le sida. Face aux différents problèmes de financement, la directrice générale va demander en mai prochain à Genève aux Etats d’augmenter leurs quotes-parts.

Sur ces deux ans, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) devrait réduire son enveloppe pour lutter contre le VIH de 35 millions de dollars à 11,5 millions, a indiqué lundi à Genève Margaret Chan au début du dialogue financier avec les donateurs. En cause, la réduction des dotations d’ONUSIDA, qui contribuent à environ un tiers de son budget.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Sciences et santé

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs