Accueil Monde

Un journaliste canadien placé sur écoute et suivi par la police

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

La police de Montréal, avec l’accord d’un juge, a placé un journaliste canadien sur écoute et a suivi tous ses déplacements grâce à la carte SIM de son téléphone afin d’identifier les sources au sein de la police qui pouvaient le renseigner. Grâce à 24 mandats de surveillance depuis le début de l’année, la police a obtenu tous les numéros entrants et sortants du téléphone de Patrick Lagacé, journaliste au quotidien La Presse. La police a aussi eu accès aux messages texte reçus ou émis, et a pu localiser le journaliste grâce à la puce du téléphone, a indiqué lundi le journal montréalais.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Salman Rushdie: un symbole poignardé

Le célèbre écrivain d’origine indienne a subi une agression au couteau à New York. Depuis 33 ans, sa dimension littéraire a été occultée par une vision réductrice d’une œuvre ample et généreuse.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs