Quand mode et foulard dévoilent leurs affinités

Quand mode et foulard dévoilent leurs affinités

Un ample sarouel imitation jeans, avec de belles sandales bleues nuit. Une chemise vert eau, le foulard assorti, porté avec un style d’inspiration plutôt africaine. Le tout relevé d’une belle écharpe à motifs, de grandes boucles d’oreilles et de grosses lunettes qui marquent son regard surligné d’un trait de crayon noir. Khaddija Haourigui est coquette, très stylée… et affirme son identité musulmane avec force. Elle n’est ni une blogueuse ni une créatrice de mode, mais la tendance « mipsterz » lui parle : «  une amie m’a un jour transféré le lien d’un article qui décrivait cette tendance en me disant “ça me fait penser à toi” , explique la jeune femme. Il s’agit de jeunes femmes qui affirment une certaine singularité dans leur façon de s’habiller, et qui se disent elles-mêmes avant-gardistes. J’aime ce mélange des genres ; on ne s’attend pas à ce que des jeunes femmes voilées adoptent un tel style.  »

Créez votre compte Le Soir pour continuer à lire les articles gratuits en illimité

*En validant ce formulaire, vous acceptez que Le Soir traite vos données à caractère personnel pour les finalités suivantes : création et gestion de votre compte. Ces données seront également utilisées en fonction des options choisies à des fins de marketing et de ciblage publicitaire. Vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de limitation, de suppression, d’opposition, de rectification et de portabilité des données personnelles vous concernant. Pour de plus amples informations, consultez notre Politique de protection de la vie privée.

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous